Punchline Doc Gynéco : Découvre ses meilleures citations

punchline doc gyneco

Tu cherches une bonne punchline de Doc Gynéco ? Alors tu es sur la bonne page. Découvre une sélection de ses meilleures citations, sur 3 albums :

Punchline Doc Gynéco : Solitaire

doc gyneco citations

Flash : Famine, Tiers-Monde, j’ai vu un flash de ouf
Un monde qui souffre, la terre qu’étouffe
Des gens qui font la queue et se jettent dans un gouffre

Pauvre de moi :  Heureux avec rien dans la poche
Tranquille, comme quand j’étais mioche
Pourquoi maintenant j’aurais besoin d’tout ça ?
Les Ferrari, les gros bateaux, etc ?

Funky Maxime :  Encore des mots qui décapent, et du style dans la sape
Des violons qui t’éclatent, une autre idée du rap

Solitaire :  Je dois faire semblant d’être heureux et faire des textes joyeux
Faire kiffer les gens de 7 à 77 ans

Etre aimé :  Être aimé, comme tu es, imparfait
C’est l’amour plus-que-parfait

West Indies :  Faut s’battre dans la vie
Faut prendre des coups et puis tant pis
Depuis qu’on est petit on s’laisse pas faire et c’est ainsi
Qu’on s’bat dans la vie

L’âge ingrat :  J’veux pas vieillir
J’veux pas mentir
J’veux pas partir dans un dernier soupir

Citations Doc Gynéco : Quality Street

Noirs et blancs : Laissez les noirs, laissez les blancs
Qu’ils se rencontrent comme des enfants
Et tendent leurs bras, des innocents

Rue mazarine :  Moi j’étais prêt, malgré la jeunesse
Puis j’ai mûri, été lu dans la presse

J’sais pas remplir ma feuille d’impôts :  Je ne veux pas de vos milliards
La Terre est rouge sous vos dollars

Cousins :  La radio me dit l’heure qu’il est
Et ce rappeur me dit le temps qu’il fait

Quality street :  Respect aussi à ceux qui envoient des mandats
Ceux qui m’ont soutenus quand j’avais que dalle
Là, ma rue était sale et j’crevais la dalle

La poudre aux yeux :  Il y a une femme et je t’écris depuis ses hanches
C’est un message à retardement
Un texte mouillé, une victoire de plus

Souveraine :  Même si ça fait chier certains c’est comme ça
La vie est un combat alors je reste en bas
Je suis resté comme je suis, tu peux tester

Punchline Doc Gynéco : Première Consultation

premiere consultation citations

Viens voir le docteur : Mais laisse de côté l’écrit que tu maîtrises mal
Je te ferai passer l’oral sur ma fleur de mâle
Viens réviser, oui viens réviser
Révise tes mathématiques en mesurant ma trique

Dans ma rue :  Ma rue est bourrée de vice
À chacun ses délices, à chacun sa 8.6

Nirvana :  Je n’ai pas touché, mais caressé tous mes rêves

Passement de jambes :  Le foot c’est malsain, comme la musique y’a que des requins
Pas d’échange de maillot, tu pourrais prendre mon flow

Né ici :  Ici tout est gris, ça s’appelle Paris
Les rues sont mortes, les filles décolorées
Pour rester bronzées, elles brûlent sous UV

Vanessa :  Parlons de Scooby-Dooby-Doo
Même Daphné me fait craquer
Ce n’est qu’un dessin mais je veux l’animer

Classez moi dans la variet’ :  Je ne suis pas un charlatan de l’ancienne école
Encore moins un zoulou de la nouvelle “ras le bol”

Les filles du moove :  Pas de Pampers, mais du Poppers
Au lieu de lui acheter des couches
Tu essaieras de rentrer au Bains-douches

Si tu crois que je pèze :  Je suis assis sur un siège éjectable
Tout ça devient très inconfortable
Où sont mes vrais ennemis ? Qui sont mes faux amis ?

No se vende la calle :  Toutes ces soirées où j’étais bien sapé
La tête alcoolisée, j’me mettais à tchatcher
Celles qu’en temps normal j’n’aurais pas calculer

Celui qui vient chez toi (quand tu n’es pas là) :  C’est à moi qu’elle pense quand tu l’offenses
À mes reins en acier, vitesse TGV
Je vais dans les coins où tu n’as jamais été

Est-ce que ça le fait ? :  J’suis le Doc Gyneco, j’suis le mec en gue-vo
Le mec à la de-mo dont elles sont toutes accrocs

Tel père tel fils :  Et si Marie-Jeanne est toute proche de la flamme
C’est pour enfouir ton absence au fin fond de mon âme

Première consultation :  Des maris jaloux accompagnent leurs femmes
J’suis donc obligé de travailler avec doigté et subtilité mais…
Comme les sadiques, j’adore être regardé, ouais

Ma salope à moi :  A toi le frère, que je n’ai jamais eu
Et toi la femme, qui m’fera jamais cocu

Enzo

Merci d'avoir lu l'article ! N'hésite pas à commenter ou à partager !

Laisser un commentaire