Lomepal – Jeannine : Titres, Ventes, Analyse

lomepal jeannine
TRACKLIST Jeannine
  1. Ne me ramène pas
  2. Mômes
  3. X-men (Ft. JeanJass)
  4. Plus de larmes 
  5. 1000°C (Ft. Roméo Elvis)
  6. Le vrai moi 
  7. Skit roman (Ft. Roman Frayssinet)
  8. La vérité (Ft. OrelSan)
  9. Trop beau 
  10. Le lendemain de l’orage 
  11. Skit Mamaz 
  12. Beau la folie
  13. Évidemment
  14. Dave Grohl
  15. Ma cousin 
  16. Cinq doigts (Ft. Katerine)
  17. Dans le livret 
0
Ventes la 1ère semaine

Certifications : Triple Disque de Platine
Date de sortie : 7 décembre 2018
Label : Pineale Prod / Grand Musique Management

Un album très introspectif

Le 7 décembre 2018, Lomepal dévoile son 2ème album studio : Jeannine. Il décide de le nommer ainsi en hommage à sa grand-mère. Ce projet de 17 titres fait donc suite à l’album Flip et apporte un nouveau tournant dans la carrière de Lomepal.

En effet, sa notoriété était déjà bien développée, mais celle-ci va exploser grâce à ce projet. Dès la première semaine, on comptabilise près de 40 000 ventes dont 13 000 en physiques. 25% des albums ont donc été vendu en physique. C’est une très belle part, qui montre l’implication des fans de Lomepal

Son album sera très vite certifié Disque d’Or et atteindra le triple Disque de Platine (300 000 ventes). Ce rappeur skateur fait donc partie des grands noms du rap français.

Sur l’album, on retrouve plusieurs featuring : Jeanjass, Orelsan, Roméo Elvis, Philippe Katerine.

Récemment, un documentaire de Lomepal sur la conception de « Jeannine » a été dévoilé. On peut voir les 3 dernières années de l’artiste regroupant : tournées, concerts, et la création de l’album en parallèle.

Ce deuxième album studio est produit par :

  • Mohave
  • Pierrick Devin
  • Stwo
  • Superpoze
  • Vladimir Cauchemar
  • VM The Don

Des beatmakers avec lesquels l’artiste est habitué à travailler. Le tout est encadré par les labels Pineale Prod et Grand Music Management.

Près d’un an après la sortie de « Jeannine », Lomepal dévoile la réédition « Amina ». Celle-ci comporte 29 titres, donc 5 inédits, des lives acoustiques et des intrumental.

Lomepal – Jeannine : Analyse de l’album

Fini le skate, place à la folie

lomepal trop beau

Pour rendre hommage à sa grand-mère, l’artiste ne s’est pas contenté de donner son nom pour l’album. En effet, Jeannine est au cœur de l’album. Tout au long des morceaux on en apprend plus sur sa folie. Notamment grâce à des enregistrements audios d’une conversation entre Lomepal et sa mère.

Au travers de certaines histoires, on apprend que la grand-mère de l’artiste était atteinte de folie. Mais au lieu de se plaindre des maladies mentales de Jeannine, il va les mettre en avant, notamment dans le titre « Beau la folie ».

L’artiste a parfois l’impression que sa grand-mère lui as transmis sa folie. Notamment lorsqu’il est sur scène et qu’il est en trans. En effet, il est tellement plongé dans sa musique qu’il en devient possédé. Ce sentiment est évoqué dans le morceau « Ne me ramène pas ».

Un album introspectif

lomepal jeannine regarde moi

Sur l’album « Jeannine », Lomepal devient très introspectif en évoquant sa mélancolie d’artiste. En effet, il évoque ses déboires amoureux et sa relation avec le succès. Grâce à sa notoriété, il a une abondance de femmes, mais aucune d’entre elles ne lui procure des sentiments et des émotions. Il reste « froid comme un cyborg ».

On pourrait croire que l’artiste se livre à ses fans et dévoile tout ce qu’il a sur le cœur. Mais en réalité, il réussit à procurer des émotions tout en restant vague dans ses propos. Il décrit des situations sans entrer dans les détails afin que chacun puisse s’identifier.

Les textes sont donc écrits subtilement afin d’atteindre un juste milieu entre introspection et généralisation.

Lomepal toujours aussi performant dans « Jeannine »

En parlant d’écriture, Lomepal fait encore une fois une démonstration de ses performances. Chaque placement est calculé, chaque rime est travaillée. L’artiste prouve encore une fois qu’il est très technique dans son écriture.

Mais dans cet album, il sort du rap pur et dur pour s’orienter vers la chanson. En effet, il conserve une technique d’écriture et des placements qui s’apparentent au rap, tout en chantant de plus en plus. Certains titres, comme « Trop beau » sont des chansons à part entière.

Lors d’une interview, il avait révélé que pour son prochain projet, il aimerait s’orienter vers des sons rock. Maintenant qu’il a prouvé ses talents dans le rap et la chanson, il souhaite s’attaquer à un nouveau genre de musique.

Et toi, qu’as-tu pensé de l’album « Jeannine » de Lomepal ?

Écoute ce son et partage ton avis en votant !

Enzo

Merci d'avoir lu l'article ! N'hésite pas à commenter ou à partager !

Laisser un commentaire